Réseaux-Télécoms.net: ACN veut implanter ses méthodes peu traditionnelles en France 2004-03-16

 

Réseaux-Télécom.net

Téléphonie : ACN veut implanter ses méthodes peu traditionnelles en France


Edition du 16/03/2004 - par Christophe Bardy

ACN, un nouvel opérateur fera ses débuts en France le 1er avril prochain. ACN, filiale de l'américain ACN, revendique une croissance annuelle de l'ordre de 40% et une implantation dans 12 pays dont l'Allemagne, l'Angleterre, le Danemark, la Finlande, l'Irlande, l'Italie, les Pays-Bas et la Suéde. Concurrent de tele2 en Europe du Nord, l'opérateur a effectué des percées en Suède où il revendique le 3e rang local et en Finlande ou 140 000 abonnés ont souscrit a ses services en moins de 2 mois.

ACN s'est aussi fait connaître par des méthodes de vente très particulières, puisque ce nouveau venu ne s'appuie pas sur une force de vente interne ou sur un marketing traditionnel mais sur ce que ses dirigeants appellent le Network Marketing, une forme de vente pyramidale façon Tupperware. De fait chaque client de l'opérateur peut potentiellement devenir l'un de ses commerciaux et être rémunéré s'il apporte de nouveaux clients, le tout avec un système à sept niveaux de hiérarchie. Si la pratique n'a, a priori rien d'illicite, il sera intéressant de voir comment elle est acceptée en France. Selon Jeff Svenson, le COO de la société en Europe, les choses semblent bien parties puisque lors de ses premières réunions commerciales à Lyon et Paris, l'opérateur a attiré plus de "représentants" que prévu...

Côté offre, ACN se lance avec un package baptisé Gratuitel (la localisation de son offre Friends Call Free), dont les tarifs sont compris entre ceux de France télécom et ceux de Tele2. Particularité : les appels entre abonnés ACN sont gratuits, une façon d'encourager le "Network Marketing". L'opérateur propose aussi une offre pour les professionnels baptisée premiere. L'ensemble de ses offres nécessite la souscription de la préselection.

Il est à noter qu'ACN n'a pas de réseau propre en France. Il s'appuie en partie sur le réseau de MCI WorldCom mais aussi sur le réseau d'un second opérateur auquel il achète des minutes. Selon Jeff Svenson, ce choix s'explique par le fait que l'opérateur se concentre pour l'instant sur son expansion géographique, même s'il étudie aujourd'hui la possibilité de bâtir sa propre infrastructure.

 

Source: http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-tet-xe9-let-xe9-phonie-acn-veut-implanter-ses-met-xe9-thodes-peu-traditionnelles-en-france-3151.html